Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bibliothèque...
  • : Tous mes avis sur mes lectures, mes coups de cœur, mes découvertes, de la littérature japonaise aux classiques anglais en passant par la science-fiction !
  • Contact

Lectures en cours

 

H2G2.jpg

Rechercher

Coups de coeur

  lecoeurrégulier 


 

Kafka sur le rivage courseaumoutonsauvage.jpg

  enfanthuitre

Aperçu

- Même s'il fait beau, vous feriez mieux de prendre votre parapluie.
Le policier hocha la tête. Puis il se retourna pour regarder l'horloge sur le mur derrière lui. Le collègue avec qui il avait rendez-vous n'allait pas tarder à l'appeler.

- Entendu, je prendrai mon parapluie.
- Il va tomber des poissons du ciel comme s'il en pleuvait. Des sardines, je pense. Mais il y aura peut-être bien quelques maquereaux aussi.
Le policier éclata de rire.
- Des sardines et des maquereaux ! répéta-t-il. Dans ce cas, il vaudrait mieux ouvrir son parapluie à l'envers pour recueillir les poissons et, de cette façon, on pourra préparer du maquereau au vinaigre !
- Le maquereau au vinaigre est un des plats préférés de Nakata, répondit le vieil homme avec le plus grand sérieux. Mais demain, à cette heure-là, Nakata ne sera plus là.

Le lendemain, quand une pluie de sardines et de maquereaux se mit effectivement à tomber sur ce coin de l'arrondissement de Nakano, le jeune policier se sentit blêmir. Environ deux mille poissons tombèrent soudain du ciel, sans le moindre signe précurseur. La plupart s'écrasèrent par terre à l'arrivée mais quelques-uns, encore vivants, frétillaient sur le sol devant les boutiques de la rue commerçante.


Kafka sur le rivage, Haruki Murakami

Mes avis

 : Pas terrible
 : Déjà vu mieux
 : Agréable à lire
 : Passionant 
 : Magnifique
  : Coup de coeur

Bienvenue, Welcome, Yôkoso!

 

Vous voilà sur un blog entièrement dédié à la lecture, l'une de mes grandes passions.

J'ai une préférence marquée pour la littérature japonaise, et la littérature classique anglaise et française (pour le moment, mais je change souvent !)

J'aime en général lire de tout, je n'ai pas vraiment de barrières,

aussi je vous propose dans ce blog de vous faire partager toutes mes lectures,

tout comme je serais ravie que vous me fassiez découvrir les vôtres ^^ !




Bonne balade !


 

10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 18:48

Le Meurtre d'O-Tsuya, Jun'ichirô Tanizakitanizakilemeurtredotsuya

 

 

Editions Gallimard, Folio 2€

124 pages

Traduit du japonais par Jean-Jacques Tschudin

 

 

 

    Shinsuke est follement amoureux d’O-Tsuya, la fille de son patron, avec laquelle il vit une histoire interdite de par leur différence de situation sociale. Déjà empli de honte, le respect pour son employeur le pousse un jour à refuser la fugue que propose la belle, mais l’amour finira par le persuader.

    Pendant que leur ami Seiji les cache et tente de convaincre les parents de ne plus s’opposer au mariage, les deux amants se complaisent et profitent l’un de l’autre sans retenue durant plusieurs savoureuses semaines. Mais Shinsuke va se retrouver victime d’une machination tragique qui les séparera et mènera à la révélation passionnante de leur noire personnalité.

 

 

 

 

Depuis qu’ils étaient chez Seiji, installés au premier étage, O-Tsuya était devenue littéralement une autre personne, éclatante de santé, enjouée et téméraire. […] Observant attentivement les geishas, O-Tsuya s’était vite pénétrée de leurs manières, et quelques jours après son arrivée, elle avait remplacé le joli chignon relevé à la shimada qu’elle portait en quittant la maison, par le style plein d’abandon de Hyôgo, ornant son abondante chevelure de peignes de buis ostensiblement plantés au-dessus des tempes ; elle portait comme l’eût fait un homme le dotera de pongé rayé que la patronne de l’auberge lui avait prêté contre le froid et fumait sans retenue un tabac qu’elle ne savait pas encore apprécier. Elle avait aussi retenu des expressions utilisées par les geishas de Suzaki, elles-mêmes contaminées par le langage des prostituées, et à plusieurs reprises, elle avait inconsidérément recouru pour parler d’elle-même à des tournures telles que Shinsuke, les sourcils froncés, lui avait demandé avec irritation où diable elle avait appris à parler ainsi !

 

 

 

    J’ai trouvé ce court roman divertissant et parfois surprenant. Il met en avant les principes de l’honneur japonais et de la honte concernant la famille ou au sein de la hiérarchie sociale.

    Il renverse également les préjugés de la domination masculine sur les femmes, montrant comment le rapport de force peut être inversé grâce à la beauté et à une habile manipulation.

 

    ça n’a pas été ma lecture préférée de Tanizaki, mais il reste toujours à découvrir !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pichenette 16/11/2010 19:51



Le principal problème des pal est que la pile s'empile! 



Pichenette 15/11/2010 18:09



Je le rajoute à ma liste. Vu mon retard actuel, ce sera pour ... euh... plus tard? Tantôt!



Coraly 16/11/2010 19:37



Une fois qu'il sera entre tes mains tu l'auras vite fini à mon avis car il est très court, facile à lire et captivant ^^ ! Mais je connais le problème des PAL... 



pichenette 09/11/2010 21:47



Je ne connais pas du tout cet auteur. Quel livre recommanderais-tu en premier si ce n'est pas ton préféré?



Coraly 11/11/2010 09:57



De ceux que j'ai lu ce sera "L'Eloge de l'ombre" sans hésitation ! Il n'y a pas d'histoire mais il nous plonge dans sa pensée d'auteur qui prône l'ombre et sa beauté esthétique au Japon, j'ai
beaucoup aimé (peut-être une relecture bientôt...).
Sinon "Années d'enfance", son autobiographie (dont tu as déjà lu l'article mais au cas où mon avis ici ^^)



Ikebukuro 14/10/2010 06:45



C'est un auteur que je ne connais pas encore mais à priori j'aime le style d'écriture de l'extrait que tu as mis. Je le note, d'autant que je participe à un challenge de littérature japonaise.



Coraly 16/10/2010 16:05



Alors ça te fera une bonne occasion de le découvrir, je te le conseille vivement ^^ !


C'est le challenge de littérature japonaise de chez Choco, c'est ça ? Il faudrait que je pense à aller m'inscrire aussi...!



Laeti (histoires-de-livres) 11/10/2010 06:47



Je n'ai jamais lu d'auteur japonais et ça me donne envie


Bonnes lectures



Coraly 13/10/2010 19:16



J'en suis ravie :) ! Tanizaki est l'une des figures incontournables de la littérature japonaise, je te le conseille !


Bonne soirée