Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bibliothèque...
  • : Tous mes avis sur mes lectures, mes coups de cœur, mes découvertes, de la littérature japonaise aux classiques anglais en passant par la science-fiction !
  • Contact

Lectures en cours

 

H2G2.jpg

Rechercher

Coups de coeur

  lecoeurrégulier 


 

Kafka sur le rivage courseaumoutonsauvage.jpg

  enfanthuitre

Aperçu

- Même s'il fait beau, vous feriez mieux de prendre votre parapluie.
Le policier hocha la tête. Puis il se retourna pour regarder l'horloge sur le mur derrière lui. Le collègue avec qui il avait rendez-vous n'allait pas tarder à l'appeler.

- Entendu, je prendrai mon parapluie.
- Il va tomber des poissons du ciel comme s'il en pleuvait. Des sardines, je pense. Mais il y aura peut-être bien quelques maquereaux aussi.
Le policier éclata de rire.
- Des sardines et des maquereaux ! répéta-t-il. Dans ce cas, il vaudrait mieux ouvrir son parapluie à l'envers pour recueillir les poissons et, de cette façon, on pourra préparer du maquereau au vinaigre !
- Le maquereau au vinaigre est un des plats préférés de Nakata, répondit le vieil homme avec le plus grand sérieux. Mais demain, à cette heure-là, Nakata ne sera plus là.

Le lendemain, quand une pluie de sardines et de maquereaux se mit effectivement à tomber sur ce coin de l'arrondissement de Nakano, le jeune policier se sentit blêmir. Environ deux mille poissons tombèrent soudain du ciel, sans le moindre signe précurseur. La plupart s'écrasèrent par terre à l'arrivée mais quelques-uns, encore vivants, frétillaient sur le sol devant les boutiques de la rue commerçante.


Kafka sur le rivage, Haruki Murakami

Mes avis

 : Pas terrible
 : Déjà vu mieux
 : Agréable à lire
 : Passionant 
 : Magnifique
  : Coup de coeur

Bienvenue, Welcome, Yôkoso!

 

Vous voilà sur un blog entièrement dédié à la lecture, l'une de mes grandes passions.

J'ai une préférence marquée pour la littérature japonaise, et la littérature classique anglaise et française (pour le moment, mais je change souvent !)

J'aime en général lire de tout, je n'ai pas vraiment de barrières,

aussi je vous propose dans ce blog de vous faire partager toutes mes lectures,

tout comme je serais ravie que vous me fassiez découvrir les vôtres ^^ !




Bonne balade !


 

2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 07:10
Love & Pop, de Ryû Murakami


Editions Philippe Picquier

Traduit du Japonais par Sylvain Cardonnel

Le Rouge et le Noir


L’histoire se déroule sur une seule journée, durant laquelle Hiromi, jeune Japonaise, s’essaie à une forme de prostitution dans le but de récolter assez d’argent pour pouvoir s’offrir une très belle – et très chère – bague. Elle retrouve ses amies pour une séance de shopping qui l’initient aux rendez-vous avec des hommes souvent âgés et mariés contre de l’argent. Hiromi fera ses expériences – plus ou moins bonnes – à travers trois rendez-vous qui, on l’imagine, lui laisseront une très forte impression. Réussira-t-elle donc à s’acheter sa bague tant convoitée au prix de nombreux risques ? Je vous laisse le lire pour le découvrir ;) !


A travers un style léger, rythmé, qui montre une sorte de naïveté quelque part, mais qui est pourtant si grave à la fois, Ryû Murakami dénonce une activité immorale qui tend à se répandre au Japon. Ecrit à la façon d’Andy Warhol, comme l’auteur le qualifie lui-même, ce roman est un patchwork de passages entendus, captés à la va-vite (messages téléphoniques, extraits de catalogues, télévision…), insérés sans style au milieu de la trame.

°

 

Personnellement, j’ai adoré. On se laisse embarquer dans cette histoire qui ne laisse aucun répit au lecteur, bien au contraire : il tient en haleine jusqu’au dénouement, à la toute fin du livre, où la tension se fait horriblement ressentir.

A dévorer d’une seule traite =) !

 

 

Le bruit - ainsi qu'il l'avait précisé au téléphone - n'était pas celui d'un crachat de salive mais la première impression qu'il donnait était franchement mauvaise. Le chemin était étroit, peu de gens l'empruntaient. Aucun autre commerce alentour, des bâtisses les unes après les autres. Il y avait peu de pavillons mais surtout de vieux immeubles d'habitation en bois. Les rayons du soleil couchant se reflétaient à la surface trouble de la rivière. Uehara sentait mauvais, une odeur rance, une odeur d'égout émanait de lui. Hiromi pensa qu'elle devait absolument vérifier qu'il avait l'argent.

- Bon, je me demandais si tu accepterais de m'accompagner, tseu, dans la supérette et dans un vidéo-club ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stupidgrin 21/09/2010 22:32



Je l'ai commandé :)



Coraly 22/09/2010 16:49



Ah, j'espère qu'il te plaira ^^ ! Tu me diras ce que tu en auras pensé !



Charmante Lova. 06/09/2010 17:39



Ton avs m'a beaucoup donné envie de le lire, je vais le mettre dans ma PAL :)



Coraly 15/09/2010 22:26



Je ne peux que te le conseiller, ce livre donne un très bon aperçu de la culture japonaise contemporaine et dénonce avec un style prenant l'un de ses plus gros problèmes.


C'est de plus l'un des auteurs phares de la littérature japonaise, si tu as envie de t'y intéresser un peu ^^ !