Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Dans ma bibliothèque...
  • : Tous mes avis sur mes lectures, mes coups de cœur, mes découvertes, de la littérature japonaise aux classiques anglais en passant par la science-fiction !
  • Contact

Lectures en cours

 

H2G2.jpg

Rechercher

Coups de coeur

  lecoeurrégulier 


 

Kafka sur le rivage courseaumoutonsauvage.jpg

  enfanthuitre

Aperçu

- Même s'il fait beau, vous feriez mieux de prendre votre parapluie.
Le policier hocha la tête. Puis il se retourna pour regarder l'horloge sur le mur derrière lui. Le collègue avec qui il avait rendez-vous n'allait pas tarder à l'appeler.

- Entendu, je prendrai mon parapluie.
- Il va tomber des poissons du ciel comme s'il en pleuvait. Des sardines, je pense. Mais il y aura peut-être bien quelques maquereaux aussi.
Le policier éclata de rire.
- Des sardines et des maquereaux ! répéta-t-il. Dans ce cas, il vaudrait mieux ouvrir son parapluie à l'envers pour recueillir les poissons et, de cette façon, on pourra préparer du maquereau au vinaigre !
- Le maquereau au vinaigre est un des plats préférés de Nakata, répondit le vieil homme avec le plus grand sérieux. Mais demain, à cette heure-là, Nakata ne sera plus là.

Le lendemain, quand une pluie de sardines et de maquereaux se mit effectivement à tomber sur ce coin de l'arrondissement de Nakano, le jeune policier se sentit blêmir. Environ deux mille poissons tombèrent soudain du ciel, sans le moindre signe précurseur. La plupart s'écrasèrent par terre à l'arrivée mais quelques-uns, encore vivants, frétillaient sur le sol devant les boutiques de la rue commerçante.


Kafka sur le rivage, Haruki Murakami

Mes avis

 : Pas terrible
 : Déjà vu mieux
 : Agréable à lire
 : Passionant 
 : Magnifique
  : Coup de coeur

Bienvenue, Welcome, Yôkoso!

 

Vous voilà sur un blog entièrement dédié à la lecture, l'une de mes grandes passions.

J'ai une préférence marquée pour la littérature japonaise, et la littérature classique anglaise et française (pour le moment, mais je change souvent !)

J'aime en général lire de tout, je n'ai pas vraiment de barrières,

aussi je vous propose dans ce blog de vous faire partager toutes mes lectures,

tout comme je serais ravie que vous me fassiez découvrir les vôtres ^^ !




Bonne balade !


 

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 22:51

L'Ancre de Miséricorde, Pierre Mac Orlanlancredelamisericorde


Editions Phébus, 251 pages




L’ancre de miséricorde est la dernière ancre, le dernier espoir que l’on jette à la mer quand toutes les autres ont lâché...



Petit Morgat (Yves-Marie) vit avec son père et Marianne dans la boutique L’Ancre de Corail, située rue de Siam à Brest. On est en 1770 et le commerce maritime bat son plein, tout comme les batailles navales et la piraterie.
L’appel de la mer et de l’aventure se fait grandissant chez Petit Morgat, alors quand Jean de la Sorgue le charge d’une sortie nocturne pour un échange d’informations, il n’hésite pas bien longtemps. Ce vieux bagnard et talentueux sculpteur qu’est Jean de la Sorgue (Petit Morgat tient toute sa collection de figurines sur l’étagère de sa chambre), lui confie que Petit Radet serait de retour dans les environs, et qu’il pourrait être sa chance de s’évader, lui pauvre innocent emprisonné par la faute de ce pirate ! On dit de Petit Radet que c’est un forban, un danger, mais personne ne sait vraiment à quoi il ressemble ni où il est. Ce qui est sûr, c’est qu’il répand la terreur tout autour de lui.
Jean est le seul à avoir vu son visage, et en échange de la complicité de Petit Morgat, il lui donnera la statuette le représentant.

Malheureusement, les choses ne tourneront pas exactement comme prévu et Petit Morgat va se retrouver embarqué dans la grande et dangereuse aventure de la ville finalement malgré lui et il vivra une expérience qui le changera à jamais.

Sa route sera semée d’embûches, de fuites, de personnes louches, de navires inconnus, de meurtres même, mais surtout d’un grand mystère : Qui est Petit Radet ? Où se cache-t-il ? Quels sont ses plans ?...


Petit Morgat cherchera ces réponses tout au long du roman, en s’entourant de différents personnages comme Nicolas de Bricheny, M. Burns, Manon, le Pillawer... dont les rôles seront déterminants pour l’avancée de son enquête.

 




Bien que sans surprises ni grand suspense, ce roman est bien sympathique et agréable à lire. Le style est simple, un peu ancien et presque enfantin, mais il nous transporte dans l’imaginaire dès les premiers mots. Le vocabulaire employé est souvent vieux, parfois trop, me forçant à m’interrompre pour satisfaire ma curiosité, mais il contribue extrêmement bien au contexte et à l’ambiance de l’histoire.

L’enquête est bien menée, rythmée… Y’a pas à dire, c’est une belle histoire d’aventure, de dangers et de pirates comme on n’en trouve plus !





Il posa sa main familièrement sur mon épaule et dit tout en souriant : "Tout ceci est de l'aventure, Petit Morgat, de la belle aventure dorée, sous le soleil de Caracas, comme tu le penses trop souvent... Mais cette belle aventure aboutit quelques fois au quai des Exécutions ou au gibet de Savannah. Je fus un jour témoin de ce divertissement patibulaire et j'en ai gardé un souvenir profitable.
- Oh ! monsieur Burns, dis-je. Il y a aventure et aventure...
- Ecoute notre ami, répondit mon père. C'est un homme qui possède la sagesse et l'expérience. Sers le roi avec honneur et gagne l'estime de tous ceux qui t'approcheront. Il n'est besoin pour atteindre ce but que de courage et de dignité. L'aventure est belle dans les livres; dans la réalité ce n'est qu'un mirage dangereux.
- Yves-Marie rencontrerait l'aventure dans un bouquet d'anémones, dit Nicolas de Bricheny, qui venait d'achever son dessin.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lilibook 28/03/2010 21:39


ça a l'air bien. J'aime bien la couverture


Coraly 07/04/2010 15:55



Oui, la couverture est très belle, c'est ce qui m'a convaincu de l'acheter ! Et elle correspond très bien aux décors qu'on s'imagine en lisant le livre.